Quelles sont les conséquences d’une mauvaise posture ?

  • par
mauvaise posture

Les muscles, les articulations et les différents tissus du corps humain sont moins soumis à des contraintes lorsque le sujet se tient bien droit.

Si, pour une raison inexpliquée, une personne n’a pas l’habitude de se tenir bien droite, ce qui signifie qu’elle n’a pas une bonne posture, des douleurs et des gênes peuvent apparaître au fil du temps. Mais quelles sont les conséquences exactes d’une mauvaise posture ? On vous en dit plus dans cet article.

Qu’est-ce qu’une mauvaise posture ?

Généralement, pour éviter la fatigue et favoriser la bonne circulation du sang, l’être humain doit se tenir droit, qu’il soit debout, assis ou allongé. Inconsciemment, le cerveau donne les instructions nécessaires aux différents muscles afin de respecter cette consigne, « rester bien érigé ».

Une bonne posture permet au cerveau de garder l’équilibre du corps même si celui-ci est en mouvement. Elle permet aussi à l’être humain de s’orienter dans son environnement.

Pour garder une bonne posture, le mécanisme est assez complexe. Le cerveau utilise différents capteurs à l’extérieur et à l’intérieur du corps afin de collecter les informations nécessaires dont il a besoin pour assurer une bonne posture.

Une mauvaise posture est alors la conséquence d’une ou plusieurs informations erronées qui sont parvenues jusqu’au cerveau.

Un problème de vue, par exemple, amène à une personne à se rapprocher de l’écran de l’ordinateur et se courber de manière irréfléchie son dos.

Quelles peuvent être les conséquences d’une mauvaise posture ?

Les maux de tête et les migraines

Plusieurs raisons peuvent expliquer des maux de tête, mais dans la majorité des cas, ils sont liés à des tensions musculaires.

En effet, plusieurs terminaisons nerveuses se trouvent à l’intérieur de la boite crânienne. Lorsqu’elles sont soumises à d’importantes pressions, elles provoquent des douleurs qu’elles projettent sur la peau crânienne.

Ces maux de tête peuvent aussi être associés à des migraines, qui se caractérisent par des douleurs localisées sur un coin de la tête, des nausées ou des vomissements et peuvent être aggravées par la lumière, la fatigue, le bruit, etc.

Les douleurs de dos

Une lombalgie se caractérise par une douleur au bas du dos, dans sa partie centrale ou l’une de ses parties latérales. Dans la majorité des cas, la lombalgie est liée à une mauvaise posture.

La personne atteinte peut, par exemple, se pencher trop en avant, ce qui provoque une tension au niveau de la chaîne musculaire postérieure. Au fil du temps, des douleurs peuvent apparaître au niveau du bas du dos et peuvent même être accompagnées de sciatiques.

De la même manière, des problèmes au niveau des pieds qui compensent une charge plus importante vers l’avant peuvent aussi apparaître.

Les autres problèmes musculaires

Les douleurs de dos sont fréquentes lorsqu’une personne a une mauvaise posture, mais elles ne sont pas les seules douleurs musculaires qui peuvent survenir. Une mauvaise posture lors de la démarche peut, par exemple, occasionner ce qu’on appelle le syndrome de l’essuie-glace ou TFL.

C’est le résultat d’une inflammation d’un tendon au niveau du genou suite à un frottement trop répétitif contre le fémur qui entraine des douleurs chroniques au niveau des genoux. Par ailleurs, la mauvaise posture ne concerne pas uniquement une personne debout.

On parle aussi d’une mauvaise posture pour une personne assise ou allongée. C’est pourquoi d’autres muscles que ceux concernés par la lombalgie peuvent avoir les mêmes problèmes.

Les douleurs aux pieds

Une pression irrégulière au niveau des pieds peut favoriser l’apparition de certaines pathologies. Le valgus, le pied creux ou la griffe d’orteils sont des exemples fréquents des conséquences d’une mauvaise posture.

Ils peuvent apparaître à la suite d’une surcharge mécanique au niveau des muscles, des os, des articulations, etc.

Attention, certaines de ces mêmes pathologies peuvent être la cause et non la conséquence d’une mauvaise posture, lorsqu’elles sont apparues à la suite de facteurs extérieurs comme des chaussures inadaptées, une surcharge pondérale ou un accident.

L’arthrose

L’arthrose ou le rhumatisme est la conséquence d’une usure progressive des articulations, plus spécialement des cartilages. Une surcharge mécanique d’une articulation à cause d’une mauvaise posture peut ainsi favoriser l’apparition de l’arthrose au niveau des genoux, des hanches, des cervicales, etc.

Ce sont généralement les grosses articulations qui peuvent être atteintes d’arthrose. En outre, il est important de rester vigilant avec les arthroses puisqu’elles restent très longtemps non douloureuses, mais n’arrêtent pas d’évoluer.

Le vertige et les autres troubles d’équilibre

Un vertige est un trouble relié à de mauvaises informations traitées par le cerveau. Il s’ensuit une sensation de déplacement rotatoire des objets aux alentours.

Une fois encore, plusieurs raisons peuvent occasionner le vertige, mais dans la plupart des cas, il est lié à un dérèglement des vestibules. C’est surtout lorsque les deux vestibules fonctionnent de manière asymétrique que les vertiges apparaissent.

Par ailleurs, d’autres troubles d’équilibre peuvent être liés à la posturologie, comme l’instabilité, les chutes inexpliquées ou l’incapacité de tenir debout et immobile plus de 30 secondes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *